close
Entreprise individuelle ou société ?
Conseils

Entreprise individuelle ou société ?

Ca y est ! Vous êtes décidé à vous lancer dans la création de votre entreprise. Mais par où commencer ? Quelle structure choisir ? Prendre la décision d’exercer vos activités en tant qu’indépendant en personne physique ou de constituer une société ne restera pas sans conséquences sur la vie de votre entreprise. Chaque formule présente des avantages et des inconvénients.

Deux pistes sont possibles pour lancer votre propre affaire :

  • Vous décidez d’exercer seul votre activité, en personne physique. On parlera alors dans ce cas d’entreprise individuelle.
  • Seul ou associé avec d’autres, vous préférez exercer votre activité dans le cadre d’une société.

Chacune de ces deux possibilités présente des avantages, des risques et des contraintes.

Le choix entre l’entreprise personnelle et la société s’envisage selon plusieurs critères parmi lesquels on peut retenir : l’activité envisagée, le nombre de personnes qui y participeront, la politique d’organisation, la mise en commun de fonds dont on pourra disposer, les engagements financiers auxquels il faudra se soumettre, la responsabilité financière engendrée par l’activité, l’obligation pour une société de se soumettre à une comptabilité plus pesante, les besoins générés par l’activité, le développement prévisible des affaires, le choix de la fiscalité la plus appropriée, les buts poursuivis, etc.

En résumé, les avantages et inconvénients des deux formules :

Entreprise individuelle Société
Plus ·         Simplicité des formalités

·         Coût limités

·         Comptabilité simplifiée

·         Permet une meilleure mobilisation des capitaux (plusieurs personnes)

·         L’entreprise a une personnalité juridique distincte ; la responsabilité est généralement limitée aux apports

·         Taux d’imposition plus intéressant

Moins ·         Aucune distinction entre le patrimoine privé et celui de l’entreprise

·         L’impôt des personnes physique est plus élevé que celui des sociétés

·         Capital minimum de 18.550 € pour une S.P.R.L., 61.500 € pour une S.A.

·         Fonctionnement plus complexe (législation sur les sociétés)

·         Coûts de fonctionnement plus élevés

Conseil Vous pouvez néanmoins protéger votre domicile en faisant une déclaration d’insaisissabilité devant le notaire.

En général, si vous comptez travailler à plusieurs et si vos engagements financiers risquent d’être importants, il est préférable de choisir la piste société.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.