close
144.000 euros pour dynamiser le cœur de ville
Actualité - Tissu économique

144.000 euros pour dynamiser le cœur de ville

Suite à l’appel à projet de la Ministre Valérie de Bue visant à « améliorer le cadre de vie des citoyens et à augmenter l’attractivité des lieux de centralité de nos communes », la Commune de Sambreville en partenariat notamment avec l’ADL a répondu. Résultat : 144.000 euros sont attribués à Sambreville afin de mettre en place son projet.

Créer un lieu de rencontre

« Aujourd’hui, les centres villes apparaissent comme une des clés du développement durable pour le 21e siècle. Pourtant, la tâche n’est pas simple. Nos cœurs de ville doivent faire face à un double défi : attirer de nouveaux habitants qui n’y trouvent plus un espace de vie adapté à leurs besoins et développer une activité́ économique durable. Pour cela, les centres villes doivent mener une politique active de réinvestissement afin de recréer un environnement adapté au développement social et économique, tout en assurant une gestion collective de l’espace urbain. Nous voulons une cohésion sociale soucieuse d’égalité pour tous et de citoyenneté, de l’amélioration du cadre de vie favorable au lien social et, d’attractivité des quartiers intégrés dans la cité, faisant une « communauté humaine et urbaine ». », dixit le dossier de candidature.

Concrètement, Le projet vise à faire des rues principales un lieu de rencontre qui contribue au développement du sentiment d’appartenance du quartier mais vise aussi à offrir à la ville une dynamique économique et sociale. Cela passera tant par le (ré)aménagement de certaines rues (construction d’un trottoir, création d’une zone de rencontre, …) que la création de liens entre les rues commerçantes du centre-ville et le zoning commercial du Pré des Haz.

Relier deux pôles économiques complémentaires

« La volonté de relier les deux pôles économiques répond à l’enjeu de la diversité commerciale. Nous devons offrir aux habitants et chalands du centre-ville une composition commerciale diversifiée et équilibrée entre, d’une part, les commerces et les services et, d’autre part, les établissements visant les achats de types courant, semi-courant, réfléchi ou de restauration et de divertissement. Autant de besoins que nous pouvons combler en créant une jonction entre les deux pôles actuellement vus comme concurrents au lieu de les voir comme complémentaires. », explique l’ADL

La mise en place d’une signalétique dynamique pour guider les flux des clients et guider les piétons du parking vers les rues commerçantes est également prévue. « La création d’une jonction entre les deux pôles économiques permettra de proposer une solution alternative aux véhicules « ventouses » garés dans les rues commerçantes. En effet, les rues commerçantes souffrent d’un manque de place, là où le parking du Pré des Haz reste disponible. Aménager des passages conviviaux pour les usagers actifs permettra d’apporter une réponse et ainsi décongestionner les rues commerçantes en créant un cheminement agréable qui permettra aux personnes de se déplacer de manière fluide, sans contrainte et en toute sécurité.», continue l’ADL.

Un pas vers une Sambreville plus propre

Enfin, la création de campagnes de sensibilisation via des ambassadeurs de la propreté et des commerçants ou le renforcement des points d’accessibilité des tris de déchets en plaçant à l’entrée et à la sortie des rues aménagées. Le monde de l’horeca sera aussi sensibilisé à la nécessité de l’attractivité du centre, à travers le placement de trompe-l’oeil pour cacher leurs conteneurs d’ordures. L’aménagement de plusieurs poubelles et de cendriers est aussi prévu.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.