close
Qui se cache derrière l’Atelier d’Eleni?
Actualité - Portraits

Qui se cache derrière l’Atelier d’Eleni?

Entrepreneure pétillante et des idées plein la tête, Helene a lancé son entreprise « L’Atelier d’Eleni » depuis 6 mois. L’objectif : proposer ses services aux commerçants et associations pour décorer leurs vitrines. Avec la volonté d’améliorer la visibilité des vitrines et la beauté des rues.

On pourrait classer Hélène dans la catégorie des fashion girls mais ce serait sans compter ses facettes de grand-mère attentionnée, syndicaliste obstinée, designeuse d’intérieur passionnée et coach diététique. Sa facette qui nous intéresse aujourd’hui : Hélène, la créatrice de décoration de vitrine.

Le commencement : pour le plaisir des yeux

Avec une vie trépidante menée sur plusieurs fronts, Hélène s’est lancée dans l’aventure de la décoration d’intérieur grâce à ses amis. « Les gens qui viennent à la maison me font tout le temps de beaux compliments sur la décoration. On m’a même dit un jour qu’on se sentait comme en vacances chez moi. Certains me demandaient de venir les aider à décorer leur maison. A force, l’idée a fait son petit bout de chemin », nous explique Hélène.

A la question « mais d’où viennent tes idées ? », Hélène nous répond simplement « mes idées viennent comme ça. Je regarde beaucoup autour de moi, je lis énormément et imagine les ambiances et décors, parfois cela vient d’une séquence de film ou alors je chine beaucoup. J’y réfléchi ensuite et l’idée se construit comme ça petit à petit. Parfois même, l’idée arrive pendant la nuit. Ensuite, je dessine les projets et mon mari réalise le matériel »

L’envol d’Eleni

Celle qui lui a vraiment donné sa chance en tant qu’indépendante : sa coiffeuse madame Gabriella Aprile.
Avec un sourire, Hélène explique « Quand j’étais plus jeune, je travaillais chez AVA et m’occupais déjà de la décoration des vitrines. Est-ce que le goût pour la décoration vient de la ? Je ne sais pas. Cependant, c’est ma coiffeuse qui m’a donné ma chance en tant qu’indépendante et qui m’a permis de créer « l’atelier d’Eleni ». ».

« Elle m’a demandé, un jour, de décorer sa vitrine sur le thème d’Halloween. Après, les gens ont commencé à m’appeler pour que je vienne décorer leur vitrine. Je n’en prends pas beaucoup car j’aime faire les choses bien. Et faire quelque chose de qualitatif, cela prend du temps ».

« J’aime également écouter ce que les gens pensent de mes vitrines. En repensant à ma première vitrine, une anecdote me fait toujours sourire : le thème était halloween et j’y ai placé une sorcière avec la tête renversée dans la marmite et il y avait uniquement ses jambes qui dépassaient. J’ai entendu un petit garçon dire à sa maman : « maman, la sorcière a tellement mangé, qu’elle est tombée dans la marmite. » ».

Une vitrine particulière qui a remporté du succès

« La Salle du restaurant que j’ai transformé en village de noël est ma réalisation préférée. Avec mon mari, on a créé un village de vacance de ski. Le patron m’a dit d’ailleurs que la décoration lui a permis d’avoir de nouveaux clients dont certains sont venus de loin. J’en ai profité pour lui proposer de faire venir le père noël. Plus de 200 familles sont venues avec leurs enfants pour se faire photographier », explique Hélène.

« C’est pour aider les commerçants dans ce sens-là que je propose mes services ici à Sambreville. Si je peux aider quelqu’un, je le ferai avec plaisir. J’aime faire bouger les choses et actuellement je trouve les rues de Sambreville un peu tristounettes. Pourtant, on a du potentiel, de l’espace. Ici, tout est possible. Mon rêve, ce serait que Monsieur le Bourgmestre m’autorise à enfin créer, un vrai marché de Noel sur la place de Sambreville », conclu Hélène.

Pour plus d’informations : Hélène Dinoudis – 0485/02.85.81


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.